élagage

 

Taille raisonnée :

L'élagage ornemental se pratique afin d'adapter un sujet à ses contraintes environnementales (route, habitation, ligne électrique, concurrence d’autres végétaux).


Il n'a d'autre but que d'adapter le volume et d'orienter son esthétisme général. L'élagueur est aussi dans ce cas appelé arboriste grimpeur.
Le manque de place et le choix de sujets à trop grand développement contraignent à des élagages réguliers afin de contenir le volume général de l'arbre: Ce sont des tailles architecturées.

On distingue deux principales tailles architecturées: La taille sur "têtes de chat", obtenues par des coupes répétées aux mêmes endroits, et la taille par prolongations, qui consiste à étirer les branches de l'arbre dans une direction.
ARBOTECH pratique et prône l’élagage des arbres en taille raisonnée. 
Cette pratique part du principe qu’il est préférable de s’adapter à la physiologie de chaque arbre plutôt que d’adapter les arbres à la hauteur des nacelles…
La taille raisonnée, aussi appelée taille douce, permet de préserver l’esthétique et la santé du végétal, et d’augmenter à terme sa longévité.

L’élagueur la pratique par une intervention au cœur du houppier, grâce aux techniques de grimper qui permettent d’explorer l’ensemble de la couronne jusqu’en bout de branche, d’y évaluer les tailles à réaliser, de sélectionner les branches porteuses d’avenir, de soulager les branches charpentières en les allégeant… Il respecte les techniques d’angles de coupe, élément essentiel au bon recouvrement de la plaie (bourrelet de recouvrement).


L’arbre ainsi taillé retrouve un port libre et équilibré, en adéquation avec la silhouette propre à son essence, et ses lignes de forces apparentes sont remises en valeur (branches charpentières et branches maîtresses dégagées).
L’un des principes de cette taille est d’ôter un maximum de 30% de la surface feuillue du végétal pour ne pas perturber son mode de gestion. Au-delà de ce ratio, l’arbre réagirait à l’agression de la coupe en générant des rejets anarchiques et des feuilles anormalement grandes pour pallier le manque…
Moins traumatisante que la taille radicale, la taille raisonnée évite donc tout problème de cicatrisation et d’affaiblissement de l’arbre et permet ainsi d’espacer les fréquences d’interventions.
 C’est un investissement sur la durée.

- Taille de formation, afin de former la tige et la charpente des arbres pour qu’ils puissent présenter les caractéristiques propres au port désiré.
- Taille de reformation préconisée pour les arbres ayant antérieurement subi des tailles sévères.
- Taille d’entretien, a pour but de maintenir la forme établie à l’issue d’une taille de formation en préservant la sante et la solidité de l’arbre. Chaque forme, semi-libre ou architecturée, nécessite une taille d’entretien appropriée.
- Taille de réduction visant à diminuer la hauteur ou le volume général du végétal, d’en circonscrire l’ampleur. Ce type de taille devra être suivie par des entretiens réguliers de l‘arbre afin de garder la forme voulue et de minimiser l’impact des nouvelles interventions sur le végétal.
- Taille d’éclaircie pour alléger la densité du houppier et laisser ainsi la lumière le traverser : sélection des branches d’avenir, suppression des branches de petit diamètre.
- Taille architecturée, correspondant à un suivi de taille sur des végétaux ayant un mode de gestion particulièrement structuré : Taille en rideau, en marquise, en nuages (japonaise), tonnelle etc.
        
ARBOTECH peut prendre en charge l’évacuation des résidus de coupe en décharge verte payante, ou en effectuer le billonnage et la mise en tas pour l’usage du client.