formations en élagage

 

Il existe 3 raisons principales justifiant le fait de se former :

1/ Un métier à risque

Atteindre le houppier, se déplacer en bout de branche pour la taille raisonnée, démonter de grands arbres, manipuler la tronçonneuse, constituent autant de risques pour l’arboriste.
C'est pourquoi chez Arbotech, nous proposons des modules de formation spécifiques englobant tous les aspects comportementaux dans l'arbre : de l'accès en sécurité depuis le sol, à la gestion des déplacements et des stations de travail lors de la coupe.

2/ Une obligation légale récemment renforcée

Si le Code du travail rendait déjà obligatoire la formation des salariés à leur poste de travail, au travail en hauteur, à l’utilisation des équipements de protection individuelle antichute (baudrier, longe de maintien, etc.), et au secours, l’Arrêté du 4 août 2007 et la Note de service de la DGFAR renforcent la nécessité de se former pour comprendre et maîtriser les techniques et les équipements évoqués.
Le Décret du 10 octobre 2008 a quant à lui étendu aux travailleurs indépendants qui effectuent des travaux en hauteur dans les arbres, l’obligation de compétences à l’utilisation, à la vérification des équipements de protection individuelle et aux techniques associées, et par là même, l’obligation de formation à ces différents domaines.

3/ Des évolutions techniques

formation en élagage

L’élagage et l’abattage ont connus ces dernières années des avancées techniques considérables (spécialisation des équipements, progrès en matière de p

erformance et d’ergonomie, simplicité d’usage ou économie d’efforts, etc.).
Les formations intégrant ces évolutions techniques concernent donc aussi bien les arboristes grimpeurs de longue date que les débutants.

Comment se former ?

... une approche par modules !!!

Il existe deux façons de se former en France en élagage : au travers du Certificat de Spécialisation « Taille et soin des arbres » (CS) ou au travers de modules spécifiques courts et cumulables.
Le CS s’adresse à de futurs arboristes grimpeurs, soit qui n’ont pas d’expérience professionnelle dans le domaine, soit adultes en reconversion professionnelle. C’est une formation très poussée, mais nécessairement longue et relativement coûteuse.

 Destinés aux particuliers, aux travailleurs indépendants en activité depuis de nombreuses années, aux personnels d’associations (CAT, Insertion…), d’entreprises privées (entreprises d’élagage, de paysagisme ou entreprise d’autres secteurs d’activité ayant du personnel d’entretien paysager) ou d’entreprises publiques (mairie, écoles, etc.), les modules spécifiques proposés par Arbotech dans le domaine de l’élagage ou de l’abattage en Guadeloupe offrent une alternative pour la formation mieux adaptée aux contraintes de ce public (disponibilité, budget, rentabilité, etc.). 



Le but des modules de formation proposés par Arbotech est quadruple :

  • Permettre aux participants et à leur employeur de se mettre en conformité avec la loi (Code du travail), notamment par rapport aux obligations de formation au poste de travail, au port et vérification des Equipements de Protection Individuelle, etc.
  • Traiter du cadre législatif et normatif qui a récemment évolué
  • Aborder l’ensemble des aspects de sécurité et d’ergonomie : choix et utilisation adéquats de ses EPI, organisation d’un chantier, définition des procédures de secours, importance du port du casque, correction de défauts, etc.
  • Enseigner la maîtrise de techniques de travail et de modes opératoires.

Parce qu’elle ne s’adresse pas au même public et parce qu’elle ne répond pas au même besoin, cette façon de se former n’est donc pas en concurrence avec le CS. Elle est plutôt parallèle, voire complémentaire lorsqu’il s’agit d’entraînement ou de perfectionnement aux techniques de secours par exemple.